Back

Les squares Marie-Louise, Ambiorix et Marguerite

© X.CLAES

L’eau est le fil conducteur de cette enfilade de squares qui, à deux pas du quartier européen et dans un quartier d’une grande richesse architecturale, s’étagent joliment sur le versant accidenté de l’ancienne vallée du Maelbeek.

L’aménagement des 3 squares s’acheva en 1880.

Destiné initialement à accueillir une église, le square Marguerite est aujourd’hui aménagé en espace d’accueil pour les jeunes et les sportifs.

Le square Ambiorix  s’inspire des jardins à la française. Des sentiers rectilignes ou en arc de cercle délimitent des espaces géométriques qu’habillent pelouses, parterres, fontaines, sculptures, une plaine de jeux, un tulipier de Virginie dont la circonférence est impressionnante, mais aussi et surtout des tilleuls palissés.

L’étang est sans conteste l’élément central du square Marie-Louise, dont il occupe la plus grande superficie. Le jet d’eau sortant d’un rocher, la fausse grotte envahie par la végétation et les cascades qui y dévalent donnent au site un aspect tout à fait pittoresque. Quelques arbres y sont considérés comme remarquables par la Région de Bruxelles-Capitale.

Des tortues de Floride, espèce exotique rendue à la liberté, ont colonisé l’étang.